Mindy Yann Miller (Saskatchewan)

Wearing Land (2021)

Cuir, fibre de lin, cheveux, boutons

Les règnes végétal et animal sont intimement liés, voire interdépendants; d’innombrables interrelations sont en effet nécessaires à la survie de chacune des espèces. La coexistence de ces règnes ne signifie cependant pas qu’ils fusionnent naturellement pour former de nouveaux éléments. L’artiste, elle, s’attaque à cette tâche et crée un amalgame entre cellules et cellulose, entre deux textiles utilisés depuis des millénaires : la peau et le lin. Le confinement aura eu toutes sortes d’effets sur les créateurs. Pour Mindy Yann Miller, cette période aura permis de mettre de côté des démarches bien ancrée dans sa production pour laisser plus de place à l’intuition et développer de nouvelles approches.

 

La pratique de Mindy Yan Miller est principalement axée sur la mise en scène des matériaux et des matières elles-mêmes. Elle favorise souvent l’utilisation d’objets trouvés et prêts à être employés comme des vêtements usagés, des cheveux humains et, plus récemment, des peaux de vaches. L’artiste est titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en beaux-arts du Nova-Scotia College of Art and Design.