Mylène Boisvert (Montréal)

Tracer les lieux (2020)

Papier de lin, fil de papier de lin artisanal et encre

Le projet d’installation élaboré par Mylène Boisvert est inspiré d’un jardin montréalais aux accents portugais qu’elle a fréquenté et aimé. Des plantes qui s’y trouvaient, elle retient la fougère qu’elle affectionne particulièrement. S’ensuivra un échange avec les brodeuses de Guimarães à travers lequel chacune nommera les plantes autrefois observées dans les lieux mêmes où la technique qu’elles utilisent a été développée. Le papier de lin et le fil que l’artiste en tire patiemment porteront les traces de ces échanges virtuels, visuels et épistolaires pour former le plan d’un jardin rouge comme les broderies de Guimarães.

 

Détentrice d’un baccalauréat en Arts plastiques de l’Université Concordia et d’une formation en design textile du Centre design et impression textile de Montréal, Mylène Boisvert œuvre dans le domaine de l’art textile. Le papier, la fibre et la couleur sont au cœur de sa recherche, elle favorise notamment l’utilisation du lin dans de nombreuses créations. Elle enseigne actuellement au Centre des arts visuels de Westmount, au Centre des textiles contemporains de Montréal et au Centre design et impression textile.