Catégorie : Nouvelles

LE CONSEIL DE LA CULTURE DÉVOILE LES LAURÉATS DE SES PRIX D’EXCELLENCE 2019

Québec, le 25 novembre 2019 − Le Conseil de la culture des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches dévoile aujourd’hui les noms des lauréats de ses deux prix d’excellence, lesquels sont décernés dans le cadre des Prix d’excellence des arts et de la culture.

Le Prix du rayonnement international est remis conjointement par le Conseil de la culture et Air Transat. Ce prix vise à honorer une personne dont les réalisations récentes dans les domaines artistique et culturel ont eu une percée notable sur le plan international. Il est accompagné d’une bourse de 3 000 $.

Les lauréats du Prix du rayonnement international, DOMINIQUE ROY, ADRIEN LANDRY et DONALD VÉZINA sont, depuis 2015, co-commissaires de la Biennale internationale du lin de Portneuf (BILP), un événement artistique pluridisciplinaire d’envergure internationale, mettant en lumière les pratiques contemporaines liées au lin, tant du point de vue technique que conceptuel. Depuis 2005, les œuvres de 215 artistes québécois, canadiens, autochtones et étrangers (Argentine, Australie, Belgique, Brésil, Chine, Colombie, États-Unis, Finlande, France, Grande-Bretagne, Irlande, Islande, Israël, Italie, Lituanie, Nigéria, Pays-Bas, Portugal) ont été exposées dans Portneuf, alors que 35 artistes nationaux et 24 étrangers ont été reçus en résidence à la BILP, créant leur œuvre in situ et proposant des activités de médiation culturelle. À titre de co-commissaires, ils contribuent à enrichir les expositions, toujours en harmonisant le rapport entre les artistes, leur(s) œuvre(s) et les espaces alloués. Parmi leurs dernières réussites, citons la pérennisation de partenariats internationaux, notamment avec le Portugal et l’Irlande du Nord. De par la cohérence entre la diversité des expertises, la connaissance du milieu et le respect des œuvres et des artistes, ils permettent aujourd’hui à la BILP de figurer au nombre des vitrines d’excellence renommées dans le milieu de l’art contemporain, en région, ici, au Québec, comme à l’international.

Le Prix du développement culturel (Prix François-Samson) a pour objectif d’honorer une personne dont l’initiative récente a produit un impact significatif sur le développement culturel. Il est accompagné d’une bourse de 3 000 $.

Lauréat 2019 du Prix du développement culturel, ANTOINE GAUTHIER est directeur général du Conseil québécois du patrimoine vivant, organisme de regroupement national en patrimoine immatériel, qui a pour mission de voir au développement des différents domaines de la culture traditionnelle et des patrimoines immatériels (ou vivants) des collectivités. Ses missions de représentation, et d’expert-conseil auprès de différentes organisations locales, nationales et internationales, ont permis de contribuer à la sauvegarde et à la mise en valeur du patrimoine immatériel. À titre d’exemple, son analyse du secteur lors de différents forums et tables rondes a contribué au changement de processus des désignations du Ministère de la Culture et des Communications concernant le patrimoine immatériel. Invité du Secrétariat à la culture du Mexique, dans le cadre du 8e colloque international sur les expériences de sauvegarde du patrimoine immatériel, il y présente le cadre global de l’UNESCO, sur lequel il a activement travaillé. Récemment, il a organisé le Rassemblement patrimoine vivant 2018, afin de mettre à jour les connaissances en matière de patrimoine immatériel, de favoriser le réseautage, de mettre en valeur les activités des membres et, surtout, de produire des livrables utiles pour le milieu et pour les décideurs. Grâce à ses différentes implications, Antoine Gauthier se fait un promoteur actif de la protection du patrimoine, héritage fondamental de l’identité d’une nation.

Cette année, exceptionnellement, les membres du jury, avec l’accord du Conseil de la culture, remettent une Mention spéciale, accompagnée d’une bourse de 1 500 $, afin de souligner le travail de GUILLAUME FOURNIER, SAMUEL MATTEAU et YANNICK NOLIN pour la réalisation de Acadiana, et encourager la finalisation de leur trilogie sur la Louisiane. Acadiana, un court métrage documentaire contemplatif et mélancolique sur un festival en Louisiane est présenté en première mondiale au festival SLAMDANCE, le OFF-festival de Sundance, aux États-Unis, en janvier 2019. Le mois suivant, le film fait partie de la compétition officielle, dans la section LABO du festival du film de court métrage de Clermont-Ferrand, deuxième festival de cinéma en France, après celui de Cannes, où il sera visionné par plus de 3 500 spectateurs, lors des 9 projections, faisant salle comble, la plupart du temps, et par 80 professionnels, à la vidéothèque. En septembre, Acadiana et ses réalisateurs se voient décerner le prix Studio Élément par le Jury Off-Courts Trouville, en France. À ce jour, le film a été sélectionné dans 28 festivals à travers le monde (3 continents : Amérique du Nord, Europe, Océanie), dont 19 sélections à l’international (10 pays) et 9 sélections au niveau national. Le film a reçu 3 prix : Malon de Bronze du Jury du Festival CourtsCourts (France), Prix du meilleur son au Fantasia International Film Festival (Canada), Prix du Jury “Studio Élément” pour les réalisateurs au festival OFF Courts Trouville (France). Acadiana est le deuxième opus d’une trilogie cinématographique sur la Louisiane.

Le Conseil de la culture félicite chaleureusement les finalistes qui, par la haute qualité de leurs réalisations, contribuent significativement au développement et au rayonnement de la vie artistique et culturelle.

« Vivement le vent qui dérange »

une exposition – un évènement textile

Samedi 14 septembre à compter de 13 h

La Biennale internationale du lin de Portneuf

présente un évènement textile à l’église Saint-Charles de Grondines

Au programme :

13 h à 15 h

En collaboration avec les différentes écoles d’enseignement textile du Québec, des étudiants présenteront des techniques particulières, des réalisations et des échantillons qui permettront aux visiteurs de découvrir quelques-unes des facettes de l’art textile.

15 h à 15 h 30

Présentations par les deux artistes québécoises qui ont bénéficié d’une résidence de création dans le cadre de la collaboration mise en œuvre entre la BILP et l’événement portugais Contextile : mesdames Carole Baillargeon (Deschambault-Grondines) et Éloïse Plamondon-Pagé (Québec).

15 h 30 à 16 h 30

Présentation sur la BILP par Dominique Roy, directrice générale

Présentation sur l’évènement Contextile par Joaquim Pinheiro, directeur artistique

 

 

Cet évènement bénéficie du soutien de la Fabrique Saint-Charles de Grondines, de la Municipalité de Deschambault-Grondines, de la MRC de Portneuf à travers différents programmes et du Conseil des arts et des lettres du Québec.